Cartes faites à la main avec la technique d'impression de fleurs martelées.

Impression de fleurs martelées sur papier

Avez-vous déjà pensé réaliser une impression de fleurs martelées pour créer vos cartes de souhaits ? L’autre jour, ma belle-petite-fille, Jeanne, était chez moi et je lui ai proposé d’essayer cette technique amusante, créative et peu couteuse. Jeanne, qui a un côté très « artistique » et qui est aussi assez aventureuse a tout de suite accepté et nous voilà en action pour ce nouveau projet. Jeanne a créé deux magnifiques cartes qu’elle a offertes avec fierté. Elle y a mis beaucoup d’amour et je suis certaine qu’elles ont été très appréciées.

C’est une technique très simple et j’ai pensé partager avec vous chacune des étapes ainsi que les différents résultats obtenus. Je suis surprise de voir toutes les expressions utilisées pour simplement décrire cette technique. Voici quelques exemples;  impression de fleurs martelées, martèlement de fleurs, flower pounding art, hammering flowers, tataki-zomé, eco print, leaf pounding, impression botanique et j’en oublie. Depuis très longtemps, cette technique s’utilise sur du tissu et en l’utilisant sur du papier, elle nous offre de grandes possibilités d’œuvres d’art uniques.

Voici donc un départ pour cette nouvelle aventure !

Matériel requis pour impression de fleurs martelées

Ce qui est intéressant avec cette technique c’est que vous avez probablement déjà tout le matériel nécessaire à la maison.

Marteau et planche; matériel pour impression de fleurs martelées.

Pour cette technique, vous aurez besoin :

  • d’un outil pour marteler soit un marteau, un maillet ou même une pierre avec un côté plat;
  • d’une base solide pour marteler (j’utilise une planche à découper en bois);
  • d’une feuille de papier, un papier ciré, un papier essuie-tout, un papier parchemin ou un plastique transparent.

Note : Lorsque j’utilise un plastique transparent, le jus de la fleur s’étend davantage que si j’utilise un papier essuie-tout ou une simple feuille de papier. Ceci est dû au fait que le jus est aussi absorbé par le papier que l’on utilise tandis qu’il n’est jamais absorbé par le plastique. J’aime bien ce petit côté « splash ».

Deux tablettes de papier aquarelle et base de carte de voeux.

Pour créer votre carte, vous avez besoin d’un papier cartonné coupé aux dimensions désirées. Le papier pour l’aquarelle est celui que je privilégie pour cette technique. Ce papier absorbe très bien le jus des fleurs et des feuilles.

Voici mes choix de papier aquarelle.

Canson XL Watercolor Aquarelle 300 g/m2

Strathmore papier à aquarelle 300 g/m2

Choix de fleurs fraîches pour la technique d'impression de fleurs martelées.

Choisir des fleurs fraîches aux couleurs éclatantes et pas trop épaisses.

Pour mon modèle de carte, j’ai choisi :

  • des pensées;
  • des géraniums « Rozanne »;
  • du persil pour ajouter de la verdure ;
  • des boutons d’or.

Petit souvenir. Lorsqu’on était enfant, on mettait une fleur de bouton d’or sous le menton de nos amies et s’il y avait un reflet jaune, on lui disait qu’elle aimait le beurre. C’est fou, mais lorsque je vois des boutons d’or, je pense à ça. On s’amusait avec pas grand-chose !

Les étapes pour la technique d’impression de fleurs martelées

Fleurs violettes et jaunes disposées sur papier aquarelle.

1 – Arranger les fleurs

Placer votre papier aquarelle sur une surface dure.

Après avoir coupé les tiges, disposez les fleurs sur le papier aquarelle, face vers le bas.

Si vous le désirez, vous pouvez coller les fleurs à l’aide d’un ruban de masquage, afin d’éviter tout déplacement pendant que vous martelez.

Fleurs sur papier aquarelle recouvertes d'un plastique transparent.

2 – Couvrir les fleurs

Avec délicatesse, couvrir les fleurs d’un plastique transparent, d’un papier ciré, d’un papier essuie-tout, d’un papier parchemin ou d’une simple feuille de papier.

J’aime bien utiliser un plastique transparent, car cela me permet de voir l’endroit où je martèle.

Faites des tests et vous allez pouvoir choisir ce qui vous convient le mieux.

Martèlement de fleurs pour la technique d'impression de fleurs martelées.

3 – Marteler les fleurs

Bien maintenir le plastique en place afin qu’il ne se déplace pas. Marteler les fleurs jusqu’à ce que leurs pigments soient transférés sur le papier aquarelle.

Commencez doucement, puis frappez un peu plus fort si nécessaire en vous assurant de bien marteler les contours. Vérifiez de temps à autre que le pigment se transfère bien. Il faut bien marteler chaque petit détail de la fleur.

Enlever les fleurs avec les doigts après les avoir écrasées avec un marteau.

4 – Enlever le plastique (ou papier) et les fleurs.

Après avoir enlevé le plastique, retirer délicatement les morceaux de fleurs, ce qui révèlera votre imprimé floral martelé.

Ne pas hésiter à reprendre des fleurs ou même un seul pétale afin d’ajouter de la couleur.

Placez le papier bien à plat, dans un endroit sec, et laissez-le sécher complètement.

Ajouter des détails à l'aide d'un stylo noir.

5 – Ajouter des détails au stylo

Lorsque l’impression est sèche, j’aime ajouter quelques détails à l’aide d’un stylo noir à pointe fine. Une autre option serait d’utiliser des crayons de couleur.

J’utilise les stylos Pigma Micron de Sakura. Ce sont d’excellents stylos pour faire des lignes de précision et leur encre permanente résiste à la décoloration.

Petite astuce: Prenez une photo de votre arrangement « avant » de marteler les fleurs. Ce sera plus facile si vous voulez ajouter des détails par la suite.

Ajouter un papier-masque pour protéger les fleurs.

6 – Le papier masque (optionnel)

Si vous désirez ajouter de la couleur sans pour autant altérer les impressions de fleurs déjà martelées, vous avez simplement à mettre un papier masque (papier à faible niveau d’adhésif donc repositionnable) pour les protéger.

Voici trois suggestions de papier masque :

  • le papier masque de Scrapbookcom (photo);
  • un simple  post-it  entièrement collants;
  • le  Masking Magic  de Gina K. Designs.
Une carte de voeux avec une impression de fleurs martelées (flower hammering).

7 – Carte avec impression de fleurs martelées

Voici le résultat! J’ai ajouté un peu de pigments jaunes en martelant quelques boutons d’or une seconde fois.

J’aime beaucoup l’effet aquarelle. Il ne reste qu’à écrire quelques mots pour la personnaliser et cette carte est prête à être offerte.

Écraser du persil avec un marteau sur un papier aquarelle.

Ajouter de la verdure sur les cartes

J’aime ajouter un peu de verdure avec les fleurs. Pour cette carte, j’ai utilisé du persil, mais vous pouvez utiliser des feuilles, de l’herbe, du trèfle, etc. N’hésitez surtout pas à faire des tests, c’est tellement agréable de découvrir les résultats.

Feuilles martelées pour impression végétale sur papier aquarelle.

Feuilles martelées

Avec la technique de martèlement de végétaux, il est important de souligner que puisque les feuilles libèrent leurs pigments à l’arrière, vous devez les positionner face vers vous sur le papier cartonné. Ceci donnera une meilleure impression.

Aussi, plus votre feuille est épaisse, fraiche et juteuse, meilleure sera votre impression.

Quel marteau choisir ?

Pour marteler les végétaux, vous pouvez utiliser un marteau, un maillet ou même une pierre si celle-ci a un côté lisse.

Au début j’utilisais mon gros marteau rose (cadeau de ma sœur Cécile), mais lorsque j’ai utilisé mon petit marteau rose (cadeau de mon chum), j’ai compris que j’avais un meilleur contrôle et que c’était beaucoup moins fatigant pour les bras.

Le marteau à droite sur la photo est le marteau de mon père. Il avait lui-même fabriqué le manche. C’est un souvenir que je conserve précieusement. Le poids des petits marteaux est de 8 onces (226,8 g) et celui des gros, de 16 onces (453,6 g). Il y a aussi des mini-marteaux comme celui de gauche (encore un cadeau de mon chum). Vos enfants vont surement l’adorer, mais puisqu’il y a des tournevis dans le manche, le poids est pratiquement le même que mon petit marteau rose.

Utiliser un petit marteau de 8 onces (226,8 g) est beaucoup moins fatigant et il est aussi plus facile à contrôler.

Questions et réponses

Devons-nous protéger nos œuvres ?

Il faut garder en mémoire que les pigments naturels sont sensibles aux rayons UV. Ce qui veut dire que si vous l’exposez, avec le temps, il se peut que les couleurs pâlissent. Pour ma part, je ne les protège pas, car je conserve précieusement mes cartes dans un endroit fermé, non exposé aux rayons UV. Par contre, si vous voulez exposer votre chef-d’œuvre, je vous suggère de le vaporiser avec un scellant en aérosol acrylique. Ceci le protègera et aidera à prévenir la décoloration. Bien sûr, avec le temps, les couleurs peuvent se faner, mais dites-vous bien que la beauté, elle, restera.

Quels types de fleurs utiliser?

Le plaisir avec cette technique est de vivre l’expérience « apprentissage par essais et erreurs ». Je remarque que certaines fleurs comme les pensées donnent d’excellents résultats tandis qu’avec d’autres c’est une surprise à chaque fois. L’idéal est d’utiliser des fleurs « plates », comme le bouton d’or, les pensées, les pétunias et bien d’autres. Il est préférable d’éviter celles qui ont un gros bouton bombé au centre comme les rudbeckias. Si le centre de la fleur est très bombé, je vous suggère de ne pas trop le marteler, car trop de jus en découlera et éclaboussera votre projet. Cependant, vous pouvez utiliser les pétales de cette fleur, ainsi que celles des roses, des tulipes et bien d’autres.

Il faut surtout éviter certaines plantes toxiques.

Exemples de carte avec impression de fleurs martelées

Voici des exemples de cartes créées facilement et rapidement avec cette technique. Vous remarquerez que je n’ai pas écrit de texte ou vœu sur le dessus de la carte. Ceci afin d’y écrire le vœu le mieux adapté au moment de l’offrir. Ces cartes pourront me servir comme carte d’anniversaire, de remerciements, de sympathies, de félicitations ou tout simplement pour envoyer une petite pensée.

Deux cartes de voeux avec impression de fleurs mauves et jaunes.

Pour cette carte, j’ai écrasé des géraniums « Rozanne », des pensées, des boutons d’or et du persil.

Deux cartes de voeux avec impression de feuilles réalisée au marteau.

J’aime beaucoup ces deux cartes avec une impression de feuilles martelées sur mon papier aquarelle. Pour la carte de gauche, j’ai choisi des feuilles de Brunnera Jack Frost. J’ai embossé une ligne sur le contour et collé le tout sur une base de carte recouverte d’un papier cartonné de couleur brun clair. J’ai choisi des feuilles d’astilbe pour celle de droite et j’ai collé le tout sur une base de carte recouverte d’un papier cartonné bleu foncé.

Deux cartes de souhaits avec impression de fleurs martelées.

Pour ces deux cartes, j’ai utilisé des boutons d’or, des pensées, un pissenlit et d’autres fleurs (prises chez ma voisine) dont je ne me souviens pas des noms. J’ai martelé ces fleurs sur des bases de cartes en papier aquarelle.

Technique de fleurs martelées combinée à une découpe

Elle est étonnante cette carte, non ? J’ai simplement écrasé une branche d’astilbe sur mon papier aquarelle et par la suite j’ai ajouté une découpe choisie dans l’ensemble de découpes botaniques de Scrapbookcom. J’aime beaucoup avoir des découpes de végétaux sous la main, car cela ajoute du punch à une carte de vœux.

Deux cartes de souhaits avec fleurs martelées. Technique "l'art du marteau".

Pour terminer, voici deux autres cartes réalisées avec du persil, des boutons d’or, des pensées et des géraniums « Rozanne ». J’ai simplement collé mon papier aquarelle sur une base de carte recouverte d’un papier cartonné de couleur violet.

Vous allez voir comme c’est amusant d’écraser des fleurs et de découvrir ces magnifiques créations toujours différentes. On s’émerveille à chaque fois du résultat.


Merci de vous abonner à mon infolettre! Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Pinterest et Instagram.


Vous pouvez aussi être intéressé par:

Matériel pour la carterie et le scrapbookingCartes de voeux avec tournesols (sunflowers)
Matériel de base pour la carterie et le scrapbooking.Cartes de voeux avec tournesols (sunflowers cards)
Translate